Editions numérique d'Art et Essai/e
Enveloppe
Lien Facebook

La sélection générale

Bande-annonce

Le rom'pol' de ce début 2018 qui fait sensation. BOB L'AMERMOC. Des personnages existant dans la vie. Une histoire à donf, écrite avec humour, sur fond d'évènements d'actualité pseudo-sociaux, crapuleux et politiques...

La collection 'Essai/e pour voir'

Bande-annonce

Bande-annonce

Les polars et thrillers

CHÉRI-E TU POUSSES !

JeF Pissard

couverture du livre CHÉRI-E TU POUSSES !


Je suis certain, lectrice lecteur, que t’as déjà vécu une journée de vie de couple comme celle que je décris dans ce petit roman conversationnel de très GRANDE mauvaise foi. Ça commence dès le matin où tu as l’Autre sur le dos, ou sur le dos duquel de laquelle tu es. Ça se poursuit la journée. Le soir. Et même la nuit, avant et après avoir forniqué. Et ça reprend le lendemain. Évidemment, tu pourrais divorcer ! Mais tu le fais pas, parce que finalement, t’aimes bien que l’Autre t’emmerde de la sorte. Amoureusement !

0.99 €

ACHETER
Amazon Kindle

ACHETER
Fnac Kobo

s/liseuses (estimation) : 50 pages

Janvier 2018

ISBN : 979-10-94391-14-3

L'AUTEUR /E

Photo de l'auteur


Jean-François Pissard, alias Dominique Léonie, est un écrivain français né en 1954 à Poitiers.
Il exerce professions dans la banque, le social, le journalisme, l’édition.
Il commence à publier des livres en tant qu’auteur professionnel en 1987.
C’est pour la publication de son premier ouvrage alors qu’il est en poste dans une banque qu’il prend le pseudonyme de Dominique Léonie (Dominique son second prénom, et Léonie en hommage à Léon et Léonie ses grands-parents).
Il écrit de nombreuses années sous ce pseudonyme avant de poursuivre sous son patronyme. Pas de ligne directrice pour ses sujets traités, il se laisse entraîner par ceux qui l’intéressent et son sens de la curiosité le fait s’intéresser à bien des sujets. Il écrit tout d’abord depuis sa région de Poitou-Charentes, depuis Paris où il fut établi, sur les rives du lac Léman France Suisse, et actuellement depuis le Midi Pyrénées où il réside, à Pau.
Il est membre de la SGDL.
Voir sa production sur Wikipedia.

CE QU'ON DIT DE CE LIVRE



« TELLEMENT VRAI ! » « Facile à lire, amusant. Un petit livre qui nous plonge dans les petits travers quotidiens d'un jeune couple de façon très originale et distrayante. » Geneviève.

« UNE THÉRAPIE DE COUPLE » « Sans chichi, et avec un vocabulaire riche, dans tous les sens, Jean François Pissard nous livre une courte chronique sans concessions de la vie d'un couple comme il en existe des millions. Rien n'est oublié, même les détails les plus intimes, et on prend plaisir à suivre cette joute verbale entre lui et elle! Jouissif. » Robert Dorazi.

« UN SAN ANTONIO DE L'AMOUR » « Une fois n'est pas coutume, aussi je vous conseille à découvrir ou à offrir : "Chérie, tu pousses!" de JF Pissard, 48 pages, si l'élu de votre cœur ou vous même, savez faire preuve d'auto dérision. Car, armé d'une écriture décalée, JF Pissard, un San Antonio de l'amour avec un grand a, vous emmènera sur ses pentes qui peuvent s'avérer plus que glissantes au quotidien. Dénonçant avec humour nos "petits" travers dans la vie de couple, qui font de nous des êtres humains. » Karine Gournay.

« LE ROMANTISME EN SLIP » « Réjouissant petit opuscule qui ressemble à une chronique de la vie de couple. Impossible de ne pas se reconnaître – surtout si on appartient à la tribu des mâles occidentaux. La conversation tend vers le monologue – ce qui accentue la mauvaise foi, car allez savoir si ce n’est pas l’auteur qui s’invente les réparties de sa dame ! Mais JeF Pissard ne cache rien et dévoile tout. Son œil fait dans l’observation crue, il dissèque les détails du banal, à renfort de données statistiques et scientifiques - comme le taux de prolactine ou bien les cellules coniques produites par le chromosome X dans la rétine – mais surtout avec une bonne dose de dérision. Il est question de poils pubiens ou autres, de belles-mères, de chaussettes et de stérilets. On comprend que l’homme ne vient pas de Mars ni la femme de Vénus, mais il leur faut cohabiter dans la salle de bains, à table ou au plumard. Le temps qui passe fait morfler les corps, le désir s’accroche malgré tout. Bref, l’auteur est un malin. L’air de rien et sourire en coin, il nous met face à nos représentations du féminin/masculin, les étirant jusqu’au risible. » David Pascaud. 

ContactMentions légalesAdministration